Présentation

  • : Les Éditions Lettres Vives
  • Les Éditions Lettres Vives
  • : Créées en 1981, par Claire Tiévant et Michel Camus, les Editions Lettres Vives publient des textes d'auteurs contemporains sous tendus par une pensée philosophique exprimée dans une langue riche et singulière. Notre catalogue compte environ 180 titres répartis en deux collections : "Entre 4 Yeux" (prose, prose poétique) : P. Bettencourt, Ch. Bobin, Joël Vernet, Marcel Moreau, D. Sampiero, J.-F. Pocentek, etc. "Terre de Poésie" (poésie) : J. Ancet, R. Juarroz, A. Gamoneda, etc.
  • Contact

Profil

  • Claire Tiévant
  • Ethnologue de formation, Claire Tiévant est directrice littéraire des Éditions Lettres Vives depuis leur création avec Michel Camus en 1981.
  • Ethnologue de formation, Claire Tiévant est directrice littéraire des Éditions Lettres Vives depuis leur création avec Michel Camus en 1981.

Campu Magnu, siège de L.V.

Campu Magnu

 

Éditions LETTRES VIVES

B.P.  7

Campu Magnu

20213 Castellare di Casinca

Tel : 04 95 36 40 93

Mail : lettresvives@mic.fr


Les Auteurs

Jacques ANCET

Monique APPLE

Alain ARNAUD

Pierre BETTENCOURT

Zeno BIANU

Christian BOBIN

Françoise BOCQUENTIN

Michel CAMUS

Albert CARACO

Roland CHOPARD

Jean-Marie DE CROZALS

Jean DUBUFFET

Antonio GAMONEDA

Raphaële GEORGE

Jean-Louis GIOVANNONI

Herberto HELDER

Roberto JUARROZ

Jean-pierre LOMBARD

Claude LOUIS-COMBET

Thierry MARTIN-SCHERRER

Claude METTRA

Marcel MOREAU

Roger MUNIER

Yves NAMUR

Jean-Luc PARANT

Gérard PFISTER

Jean-François POCENTEK

Antonio RAMOS ROSA

Alain ROUSSEL

Dominique SAMPIERO

Miriam SILESU

Alain SUIED

Frederick TRISTAN

Joël VERNET

Paulina VINDERMAN

 

 

 

 

 

Manuscrits

Nous acceptons de recevoir des manuscrits mais nous ne pouvons vous garantir d'échéance pour les réponses ni assurer le retour de vos manuscrits par voie postale. Devant l'ampleur de vos demandes, et par respect pour l'environnement, nous vous remercions de privilégier l'envoi de vos manuscrits par mail : lettresvives@mic.fr  

Nous vous remercions de votre patience et de votre compréhension.

 

 

28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 08:42

 

 

 

BARQUE NOIRE

 

de

 

PAULINA VINDERMAN

 

Texte traduit de l'Espagnol

et présenté par

Jacques Ancet

 

Édition bilingue

 

 

 

CV BarqueNoire 1 - copie 

 

 

 

« J’écris pour un présent en quête du vent ». De ce minuscule et mouvant observatoire, Paulina Vinderman regarde les lieux intimes et leurs choses simples, le temps de la mémoire avec les joies minuscules, la douleur et la solitude, le deuil et l’exil. Tout cela pris dans une alchimie où la voix qui parle ne cesse de faire résonner en nous une voix intime et lointaine.

 

Car c’est là que réside la force de ce poème , puisque c’est de nous qu’il s’agit, au fond. Nous qui sommes emportés par cette « barque noire » dont on devine trop bien les connotations funèbres que Paulina Vinderman se garde pourtant d’exploiter.

 

Ici, pas de pathos, de trémolos, d’angoisse ténébreuse. Même si c’est de l’usure du temps et de la mort qu’il s’agit, l’écriture nous invite à les regarder en face, avec une pudeur non dénuée d’humour, cette politesse du désespoir.

 

 

 

*

*           *

 

 

 

 

  ODE

AU

RECOMMENCEMENT

 

 

de

JACQUES ANCET

 

 

  

 

 

 

 

Ode au recommencement est le prolongement des deux grands poèmes publiés chez Lettres Vives, La brûlure et L’identité obscure, c’est le même mouvement, le même souffle qui vous traverse et vous emporte à la rencontre de ce que vous ignorez et qui ne cesse de recommencer.

 

Ce présent de la vie qui, d’un même élan, vous arrive et vous abandonne, comme les vagues de la mer que semblent mimer ces grandes laisses, ces grandes strophes où tout voudrait entrer, l’infime et l’immense, le proche et le lointain, la lumière et les ténèbres, l’ordinaire et l’extraordinaire, la douceur et la douleur, tout ce qui fait, le merveilleux, l’épouvantable, l’inépuisable réel.

 

Site : http://jacques.ancet.pagesperso-orange.fr

Blog : http://jancet.blogg.org

           http://jancet.canalblog.com

Presse : 

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2013/06/note-de-lecture-jacques-ancet-ode-au-recommencement-par-yann-miralles.html

http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/j-ancet-ode-au-recommencement/xavier-bordes

http://www.lacauselitteraire.fr/ode-au-recommencement-jacques-ancet

Interprétation : 

http://theatrenarration.com/Site/Ode_au_recommencement.html

 

Titres publiés aux Éditions LETTRES  VIVES ( disponibles) 

La chambre vide, 1995.        

 L'Imperceptible, 1997.         

 Vingt-quatre heures l'été2000.        

Le jour n'en finit pas2001.    

 La brûlure2002.              

 La dernière phrase2004.              

 L’Identité obscure2009  (Prix Apollinaire 2009).       

Puisqu’il est ce silence2010. 

Chronique d'un égarement2011.

 

 

 

 

 

 

*

*           *

 

 

 

  CE QUE J'AI

PEUT-ÊTRE FAIT

 

de

YVES NAMUR

 

CV PeutEtreFait 1redecouv - copie-copie-1

 

Ce choix de poèmes, effectué parmi les livres que l’auteur a publié ces vingt dernières années témoigne, s’il le fallait encore, de ce que cette poésie est résolument une poésie de la pensée où l’intuition, l’ignorance et le doute furent les moteurs de cette démarche singulière.

 

« Une sorte de traité du questionnement radical, a-t-on écrit, qui fait penser aux tentatives les plus poussées de Peter Handke dans le même sens, celui d’une volonté de table rase absolue » (Le Soir, 2001). On a également écrit d’Yves Namur « qu’il était par excellence le poète de la quête obstinée du Grand-Œuvre mallarméen » (Poésie1/Vagabondages, Paris, 2001). Quant à Alain Bosquet, il dira dès 1994 que Yves Namur «  avec beaucoup d’économie et de maîtrise, se place dans la lignée spiritualiste de René Daumal et Edmond Jabès (Le Figaro Littéraire) »

 

Ce livre se voudrait à la fois le témoin d’une poésie de la pensée et d’une pensée de la poésie.       

 

 

 

DU MÊME AUTEUR AUX ÉDITONS LETTRES VIVES :

 

Le livre des sept portes,1994.  

Le livre des apparences, 2001.

Les ennuagements du cœur, 2004.  

Dieu ou quelque chose comme ça,    2007.

    La Tristesse du figuier,  2012.  

(Prix Apollinaire 2012)  

 

 

 

                                                           

Partager cet article

Published by Claire Tiévant
commenter cet article

commentaires

PARUTIONS PRINTEMPS 2016

 

Huit fois le jour

Jacques ANCET

à paraître en Mars 2016

 

Un cratère à cordes

Marcel MOREAU

à paraître en Avril 2016

 

Sous la cendre

Roland CHOPARD

à paraître en Mai 2016

 

Les lèvres et la soif

Yves NAMUR

à paraître en Mai 2016

 

Liens